Son histoire

Pièce

 

Si l’histoire du bronze, du fer ou du cuivre s’ancre dans des temps très lointains, celle de l’aluminium prend naissance au XIXe siècle, au croisement des deux révolutions industrielles.

Cette découverte tardive s’explique par le fait que l’aluminium n’existe dans la nature que sous forme de composés qui masquent sa nature métallique. Le plus connu de ces composés, l’alun, est utilisé depuis l’Antiquité. Mais ce n’est qu’au XVIIIe siècle qu’on isole et qu’on baptise la terre d’alun « alumine », et que l’on soupçonne qu’elle contient du métal.

Au XIXe siècle, divers chimistes européens tentent d’isoler l’aluminium avant les expériences décisives de Wöhler en Allemagne et Sainte-Claire Deville en France.

Le premier procédé d’obtention de l’aluminium est coûteux, limitant dans un premier temps son utilisation à des objets de luxe. Considéré comme semi-précieux, il est alors souvent associé à l’or ou à l’argent et incrusté de pierres précieuses dans les parures de bijoux.

Chronologie des découvertes

DR IHA

DR IHA

 

 

 

 

 

 

Les chiffres du développement de la production mondiale d’aluminium primaire

Quelques repères sur le développement industriel

Jusqu’à l’invention de Héroult-Hall en 1886, l’aluminium coûte cher à produire. Son prix est comparable à celui de l’argent et ses utilisations se limitent à des objets de luxe, telles des pièces d’orfèvrerie réalisées pour Napoléon III.

Avion

L’aluminium conquiert le ciel

En France, en 1862, PONTON d’AMECOURT conçoit un petit hélicoptère à chaudière en aluminium pendant que J. VERNE imagine l’utilisation de ce métal pour la fusée du « Voyage de la Terre à la Lune ».
Depuis la Première Guerre mondiale, l’industrie aéronautique et spatiale utilise l’aluminium.

Avion

L’aluminium et l’automobile

Dès 1894, un carter en aluminium équipe le tricycle de Dion Bouton. En 1900, la Jamais Contente, une voiture électrique à carrosserie aluminium bat un record de vitesse. En 1937, l’ingénieur Jean-Albert Grégoire présente une Hotchkiss à structure d’aluminium moulé au Salon de Paris. Depuis, l’utilisation de l’aluminium dans l’automobile s’est continuellement développée -145 kg en moyenne par automobile aujourd’hui en Europe- et représente une des applications stratégiques pour l’avenir.

L’aluminium au quotidien

L’aluminium pénètre dans les cuisines d’abord avec les casseroles, dès le début du XXe siècle, puis avec le « papier aluminium » et les emballages alimentaires. Il s’invite dans les jouets (dînettes, figurines Quiralu) ainsi que dans l’électro-ménager naissant.

L’aluminium et l’architecture

Dès la fin du XIXe siècle, les architectes s’intéressent à l’aluminium. Le Bâtiment est aujourd’hui l’un des secteurs privilégiés d’utilisation de l’aluminium.

 

Pour en savoir plus : http://www.histalu.org/

 

Crédits photos :

Médaille : Institut pour l’histoire de l’aluminium, coll. Jean Plateau

Affiche :  Institut pour l’histoire de l’aluminium, coll. Jean Plateau

Véhicules : Institut pour l’histoire de l’aluminium, coll. de l’Aluminium Français (DR)