L’exemption temporaire des tarifs américains est une étape positive mais insuffisante, selon Aluminium France et European Aluminium

29 mars 2018

Pour Aluminium France et European Aluminium l’annonce américaine d’exempter temporairement l’Europe des tarifs sur l’aluminium est un premier pas positif mais insuffisant pour dissiper les incertitudes et les impacts négatifs sur notre industrie. Aluminium France et European Aluminium saluent les efforts déployés par la commissaire européenne au commerce, Cecilia Malmström, pour parvenir à un accord solide avec les États-Unis.

Le travail acharné de Mme Malmström vis-à-vis de l’administration américaine a permis un premier pas dans la bonne direction en excluant temporairement l’Europe du droit de douane de 10% sur tous les produits en aluminium. Cependant, cette décision ouvre la porte à l’incertitude pour notre industrie.

« Nous invitons la commissaire et son homologue américain à poursuivre le dialogue afin de concentrer les négociations sur le véritable problème qui est de savoir comment s’attaquer à la surcapacité chinoise et confirmer que l’Europe sera définitivement exclue de ces tarifs potentiellement injuste », a expliqué Gerd Götz, directeur général d’European Aluminium.

Aluminium France et European Aluminium ont déjà fait part de leurs inquiétudes quant à la réorientation des flux d’aluminium des pays ciblés en Europe. Ils évaluent les augmentations d’importations primaire de 20% et de  35% des produits semi-finis en aluminium. Malgré une exclusion permanente des tarifs, ce danger majeur persistera.

La chaîne de valeur française et européenne de l’aluminium est déjà confrontée à d’énormes pressions provenant des surcapacités chinoises qui représentent cinq fois la production totale de l’UE et continuent de croître. La production chinoise est passée de 5 à 13% en 2017 malgré les arrêts cet hiver dans plusieurs alumineries.

Nous encourageons la commissaire et le Conseil européen à continuer de travailler main dans la main pour réorienter les flux de métaux en mettant en œuvre des mesures de surveillance du marché et de sauvegarde sans délai. Ces actions devraient être complétées par une solution globale et à long terme sur les surcapacités chinoises, basées sur des règles multilatérales, comme un forum mondial de l’aluminium au sein du G20.

Télécharger la version pdf

Zoom sur

  • Les membres du Conseil d’administration d’Aluminium France ont réélu à l’unanimité Guillaume de Goÿs en qualité de Président lors de leur réunion du 3 avril 2024; Guillaume de Goÿs est diplômé de l’ECAM et de l’IAE Lyon, et a débuté sa carrière chez Michelin avant [...]

  • Depuis le 18 mars 2024, le Fonds d’investissement dans la prévention de l’usure professionnelle (FIPU) est opérationnel. Les entreprises peuvent solliciter des subventions visant à participer : Au financement d’équipement, de diagnostic ou de formation ; A la réalisation d’actions de sensibilisation aux facteurs de risques ergonomiques ; [...]

  • La CRE a publié la Délibération concernant l’évolution des tarifs d’utilisation des réseaux de distribution sur la période 2024-2027 Hausse moyenne de 27.5% confirmée Mise en œuvre : 1er juillet 2025 Au 1er juillet 2026, un nouveau terme tarifaire (fixé par la CRE) sera appliqué aux [...]