Malgré le risque que présente l’intention du gouvernement américain de surtaxer les importations d’aluminium, le problème reste les surcapacités chinoises

2 mars 2018

Suite à l’intention de l’administration américaine d’imposer des droits de douane de 10% sur l’ensemble des importations d’aluminium aux Etats-Unis[i], Aluminium France et European Aluminium appellent la Commission Européenne et l’Etat Français à se mobiliser rapidement pour protéger l’industrie de l’aluminium des conséquences de cette décision.

L’industrie de l’aluminium déplore l’intention de l’administration Trump d’imposer un droit de douane sur toutes les importations d’aluminium indépendamment de leur pays d’origine. Les exportations européennes d’aluminium vers les États-Unis, compte tenu à la fois de leur quantité et de leurs caractéristiques, ne constituent pas une menace pour la sécurité nationale américaine. De plus, cette augmentation indifférenciée des droits de douane ne répond pas à la problématique fondamentale actuelle de l’industrie liée aux  surcapacités de production d’aluminium en Chine. Ce défi mondial ne pourra être géré efficacement que par une solution globale et à long terme basée sur la création d’un forum mondial au G20.

Ces mesures sans précédent menacent de déstabiliser les flux commerciaux mondiaux. À la suite de cette annonce l’industrie de l’aluminium craint une rupture des relations commerciales actuelles entre les États-Unis et l’Europe, qui ont des chaînes de valeur fortement interconnectées avec des entreprises multinationales opérant dans les deux territoires. Il faut s’attendre également à ce que ces mesures entraînent une réorientation des exportations de pays tiers vers l’Europe ; ceci accroîtrait la pression sur les chaînes de valeur française et européenne déjà impactées par les surcapacités chinoises. Rappelons que des milliers d’emplois peuvent être en jeu dans plus de 600 usines européennes dont 60 en France.

Aluminium France demandons à la Commission européenne et au gouvernement français de mettre en œuvre sans tarder des mesures de surveillance du marché et l’imposition de mesures de sauvegarde si nécessaire visant à maintenir une industrie nationale et européenne forte, conformément aux règles du commerce international.

[i] Conformément aux recommandations du rapport de la section 232

Pour des raisons de confidentialité YouTube a besoin de votre autorisation pour charger. Pour plus de détails, veuillez consulter nos Politique de confidentialité.
J'accepte
Télécharger la version pdf

Zoom sur

  • Energie : Décret n° 2022-1379 du 29 octobre 2022 relatif au régime juridique applicable au contentieux des décisions afférentes aux installations de production d'énergie à partir de sources renouvelables (hors énergie éolienne) et aux ouvrages des réseaux publics de transport et de distribution d'électricité, JORF du [...]

  • Deux décrets d’application de la loi n° 2021-1018 du 2 août 2021 ont été publiés mi-novembre 2022. Le premier précise les règles d’élaboration, d’accessibilité et de conservation du dossier médical en santé au travail. Le second détailler les modalités relatives à l’agrément et aux rapports [...]

  • La Commission européenne a publié une communication dans laquelle elle explicite le contenu de l’acte délégué relatif à la publication d’informations au titre de l’article 8 du règlement établissant la taxonomie de l’UE afin d’en faciliter la mise en œuvre. Ces informations seront approfondies en [...]