L’aluminium dispose de multiples avantages : léger, malléable, conducteur et surtout recyclable à l’infini sans perte de ses propriétés intrinsèques.

Depuis sont invention française à la fin du 19ème siècle, ce métal est recyclé quotidiennement. Recycler l’aluminium permet de :

  • préserver les ressources
  • réduire la consommation d’énergie (95% d’énergie en moins par rapport à celle nécessaire à sa production primaire)
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre

Malgré ces atouts, le recyclage de l’aluminium en France est confronté à des difficultés qui pourraient remettre en cause sa pérennité.

En 2018, la France a exporté 500 000 tonnes¹ des déchets d’aluminium (+5,6%) qui ont été recyclées en dehors de nos territoires puis réimportées sous forme de lingots (110 000 tonnes en 2018).
Pourtant nos usines de recyclage d’aluminium connaissent régulièrement des difficultés d’alimentation de leurs fours en déchets (production en baisse de 10% en 2018).
Les recycleurs d’aluminium disparaissent de nos territoires. Cette situation entraîne un déficit de la balance commerciale française ainsi qu’une perte de savoir-faire.

Chiffres 2018 du recyclage français
  • 10 usines d’affinage : 210 000 tonnes de production d’aluminium recyclé (-10%)
  • 7 usines de recyclage direct : 280 000 tonnes de production d’aluminium recyclé
  • 6,5 TWh d’énergie économisée grâce au recyclage de l’aluminium
  • 1 500 emplois directs

 

¹ Codes douaniers : 26204000, 76020011, 76020019, 76020090En

 

La consigne

Le contenu recyclé

La pyrolyse

Le paiement en espèces

La collecte

Le recyclage de proximité

La qualité de tri

Valoriser les résidus

Valoriser les impacts évités sur le climat